Le Nouveau Paradigme est l’aventure la plus extraordinaire  qu’il ne m’ait jamais été donnée de connaitre. En tant que scénariste, je l’avoue sans détour: Même si j’avais eu le génie de l’inventer, je n’aurai même pas osé l’écrire. Et le comble, c’est que cette Histoire est vraie. Sans conteste, il y a un avant et un après Nouveau Monde

Une petite histoire de ma vie

Née dans un milieu laïque et cartésien, n’appartenant à aucune Eglise, parti ou loge, aucune idéologie, école de pensée, mouvement ou quelque groupe que ce soit ne m’a jamais convaincu de m’engager pour rien. S’en est ensuivi 34 années de bons et loyaux services … uniquement au service de moi-même.

Cursus en lettre sup’ puis Sorbonne jusqu’en thèse, j’ai été « formée » pour critiquer, analyser, être sceptique, disserter et ne croire en rien à priori. Un pur « produit » labellisé cerveau gauche.
Heureusement, j’ai un peu voyagé. Dans les classes sociales, les secteurs professionnels (la presse, le vin, la production cinématographique, l’édition…) Un peu à travers le monde, mais aussi et surtout au sein mon propre pays, celui de mon âme, dont j’ai exploré de nombreuses régions, des plus sombres aux plus ensoleillées.
Devenue troubadour moderne, j’ai couru de château en château pour raconter mes histoires- à la télévision (sketches, bibles de série, dessins animés) et dans les livres (essai, roman sous pseudo, ouvrage collectif…) Depuis un an, je découvre internet, espace de liberté béni pour les créateurs. J’ai décidé de m’y établir.

De fait, je n’ai jamais cherché le Nouveau Monde et par ailleurs je ne pensais même pas qu’il existait ! « Chaque homme croit que les limites de son propre champ de vision sont les limites du monde » disait Schopenhauer… j’en étais ! Je pensais que le monde, c’était ce que je voyais, ce qui m’entourait, point à la ligne. La réalité existait selon moi en dehors de moi-même et je ne pouvais pas réellement l’impacter.
Mais de multiples expériences, la pratique artistique et la fréquentation d’autres thèmes et disciplines comme la physique quantique, la noétique ou les Mystères de l’Univers, ont bouleversé mes conceptions jusqu’à un point de non retour.
Nombre savants, artistes, sages, mystiques se rejoignent sur la façon dont nous créons “le réel”. Ces principes, aussi déstabilisants que sensationnels, jaillissent au confluent de sources très différentes : valeurs de la chevalerie, empowerment, théorie de la double causalité, voyage du héros, Terre Nouvelle, Physique de la Conscience. Ces « lois de l’Univers », chaque fois exprimées avec des mots différents, éclatent aujourd’hui au grand jour, dans toute leur magnificence et leur indécence épistémologique, engloutissant avec elles de nombreuses croyances et autre épouvantails passés et futurs (Transhumanisme) qui ont et menacent encore les masses.

Ce mouvement, sur lequel pourrait s’édifier un autre avenir pour l’homme, est en work in progress permanent, et implique chacun d’entre nous. Si cette « dimension » en puissance est en partie manifestée par des initiatives concrètes de part le monde, la plus grande partie de l’iceberg attend d’être mis à jour et d’être « modelé ».
Car rien n’est figé. Et encore moins le futur. A l’image des ondes qui deviennent particule, la « réalité », le « présent » n’est que l’actualisation d’un potentiel d’hier, un parmi une infinité. Alors, comme le souligne avec justesse le rabbin Yehia Benchetrit, est-ce que je regarde la réalité telle qu’elle est, où est-ce que je regarde ses potentiels ? Les potentiels, c’est-à-dire l’Invisible. C’est la raison pour laquelle nous devons apprendre à « travailler » avec lui.
Persuadée qu’elle est d’utilité publique, j’ai décidé de me mettre au service de cette pensée, de cette énergie magnifique et exigeante, qui passe au vitriol toutes les parts de l’être.
Puisse ce site et ses contenus vous inspirer à votre tour afin que nous construisions un avenir digne pour tous. Car nous ne sommes pas là pour rien, ni par hasard. Nous sommes là pour accomplir, dans la joie et l’humour, quelque chose de splendide, alors allons-y et au pire ça marche...

"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égard ni patience"

René Char
Découvrez le Nouveau Monde